Avec le soutien financier de

Conjoncture broutard et viande bovine - avril 2016

Marchés Bovins janvier à mars 2016 :
Le marché des bovins maigres est fluide grâce à une offre limitée. On observe une hausse des exports sur ce début d’année avec +6 400tête soit +8% sur les trois premiers mois 2016/2015. Cependant les cotations décrochent sur toute les catégories.

En JB, on assiste à un repli des cours sur l’ensemble de l’Europe. Les prix sont impactés par la faible demande grecque et italienne et par le décrochage des cours allemands. Le différentiel JB Italien/Français se creuse avec 51cte/kg de différence.
Causes possibles :
o            Les ventes d’avril en Italie sont très mauvais.
o            GMS italienne s’approvisionne de plus en plus en viande JB Polonais et JB Amérique du Sud.

Sur le marché des gros bovins finis, on observe que les sorties redécollent tout doucement depuis le début d’année. La hausse d’abattage de VL se poursuit en ce début d’année. Les cotations sont en dessous des niveaux de 2015 d’environ 4% pour les vache R et 2% pour les vaches O. On constate une hausse des abattages des vaches en mars de +4% en allaitant et +5% en laitiers. Les imports sont en baisse de 6% principalement de la viande en provenance des Pays Bas et Irlande.  Les exports de viande bovine sont en progression en ce début d’année. Globalement, on constate une chute des cotations en UE du fait de la décapitalisation laitière sauf en Irlande.

Des documents sont à votre disposition sur l’espace privé en vous connectant avec le bouton ci-dessous.
En savoir plus